Retour

Éditorial du 2 Novembre 2022

Le 2 novembre 2022
Émile Blessig, Président

Renouveau démocratique ?

      Une des caractéristiques de notre groupe est son attachement aux valeurs démocratiques de notre république que nous essayons de décliner sous des formes diverses, conférences, séminaires ou colloque.

            Attachés à la démocratie représentative nous constatons bien que cette dernière est remise en cause parallèlement au discrédit du politique en général. À l’initiative d’Olivier Véran, porte-parole du gouvernement et ministre du renouveau démocratique, s’est tenu le jeudi 27 octobre à l’Assemblée Nationale, une matinée de travail sur le thème « De la circonscription à la nation : quel renouveau démocratique ? ».

             Le réseau Démocratie Ouverte, fort de 10 ans de retours d’expériences participatives, proposait cette matinée pour échanger et s’outiller sur les meilleures manières de créer de l’engagement citoyen.

            Quels outils et bonnes pratiques pour aller à la rencontre des habitants là où ils sont ?(Permanence mobile, tournée citoyenne, agora de quartier….)
            Quel usage du numérique pour un mandat connecté ? (plateforme participative, YouTube, twitch, tiktok…)
            Comment faire contribuer les  habitants à la vie parlementaire ? (débats en circonscription, permanence ouverte…)
            Quels outils de gestion de la relation au citoyen ?

            Voici quelques-unes des tables rondes ouvertes organisées en parallèle. 

            Il était utile que le groupe soit présent dans la mesure où nos préoccupations sont voisines et qu’il convient de tenir compte dans notre réflexion des propositions des « innovateurs démocratiques ».

             Si ces innovations sont des instruments nouveaux, il n’en reste pas moins que par le passé comme aujourd’hui la gestion de la relation humaine est au cœur de l’action politique. Le mandat connecté, la relation numérique sont et resteront des outils, qui n’effaceront ni ne remplaceront le projet au cœur de l’engagement politique et l’empathie dans la relation élu-citoyen.

Émile Blessig,

Président